Le château de Heidelberg

Je vous ai déjà un peu parlé de mes origines multiculturelles, mais ce que je ne vous ai pas dit c’est que ma famille a également émigré du Portugal vers l’Allemagne. Du coup j’y suis déjà allée une bonne trentaine de fois ! Vous vous en doutez, par contre, lors de mes voyages, c’est plutôt 80% de temps en famille et 20% de visites… Parmi elles, le château de Heidelberg dont je vous parle aujourd’hui.

Même si l’histoire n’est pas ma discipline préférée, j’adore visiter des châteaux et m’imaginer la vie qui s’y passait autrefois! La plupart du temps les meubles sont très bien conservés (ou restaurés) et cela rend la visite encore plus réelle! C’est ce que j’ai adoré lors de ma visite du château de Schönbrunn par exemple! Ou bien, comme c’est le cas ici, le château possède une particularité vraiment rigolote ou atypique à voir ! 

château de Heidelberg [Crédit Photo]

✤✤✤

Le Château de Heidelberg : son histoire

Le château de Heidelberg, ou Heidelberger Schloss en allemand, est vraiment imposant. Il a été construit au XIIIe siècle, entre 2 collines, à flanc de montagne, et domine ainsi la ville. Résidence des princes du Palatinat, il fut détruit plusieurs fois, la dernière, pendant leur guerre de succession (de 1689 à 1693). Ils laissèrent le château et ses ruines à l’abandon et s’installèrent à Mannheim.

Château de Heidelberg

Château de Heidelberg

 Le Musée Allemand de la Pharmacie a été installé dans un des bâtiments. Une succession de comptoirs d’apothicaires, remplis de flacons divers, variés et colorés.

Ce que j’ai beaucoup aimé voir, c’est le tonneau gigantesque (220 000 litres, 9 mètres de haut), installé dans les caves du château ! Il recevait le « dixième » de la récolte, et une pompe permettait de tirer du vin à partir de la salle royale !! On se rend compte de sa taille improbable surtout grâce à l’escalier qui permet d’accéder à une passerelle au-dessus du tonneau ! Vraiment un détail insolite lors de la visite!

Château Heidelberg

Tout le parc et ses magnifiques jardins qui entourent le château sont également très agréables : on peut s’y promener, piqueniquer, manger une glace, ou encore observer diverses grottes et fontaines dispersées dans le parc.

Château de Heidelberg

Château de Heidelberg

La cerise sur le gâteau reste la vue sur le fleuve Neckar, et toutes ces maisonnettes à flanc. Vraiment sublime.

Château de Heidelberg

Château de Heidelberg

Ce fut ma première visite de « château » et j’ai vraiment apprécié! (Oui je n’ai toujours pas visité le château de Versailles…) 

✤✤✤

Le coin pratique

Comment s’y rendre

En train depuis Paris jusque Mannheim, après pour rejoindre Heidelberg, le bus ou le train de « banlieue ». Sinon, dans le cadre d’un road trip en voiture. Un peu plus loin, se trouve l’aéroport de Francfort.

A l’époque de Noël, les rues de la villes se voient envahies par des maisonnettes de marchés de Noël et de bonnes odeurs de vins chauds.

Où dormir?

Pas de bonnes adresses à vous donner puisque je suis hébergée chez de la famille! N’hésitez pas à alimenter cette partie dans les commentaires si vous avez de bonnes adresses!

Où manger?

Dans la rue commerçante de Heidelberg, ce ne sont pas les restaurants qui manquent! Sur le pouce avec des hot dog géants, mais aussi des pizzerias, fast-food etc….  

Et vous visiter des châteaux, ça vous plait? Racontez-nous tout!

Et si vous aimez les visites de châteaux, découvrez aussi notre visite du château de Neuschwanstein en Bavière.

2 Commentaires

  • Depuis Mannheim, je rajoute aussi le tram direct depuis la gare centrale, la ligne 5 (verte) qui va jusqu’à Heidelberg (Bismarckplatz) et la gare pour revenir à Mannheim.
    De la gare à la Bismarckplatz, juste au pied de la Hauptstraße, il faut compter 30 à 45 min mais ça fait une bonne petite balade et on voit du paysage. 🙂

    • Merci pour ce complément d’information! Ça peut effectivement être sympa! 🙂
      Mannheim on n’en connait que la gare!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *