Vous n’avez pas peur de partir à Istanbul?

« A votre place je n’irai pas. »
« Vous pouvez pas annuler? »
« Oh lala ma fille, tu pars dans un pays en guerre! »
« Surtout n’allez pas dans les lieux à risques! » …

Ceci n’est qu’un tout petit extrait de ce que l’on a pu entendre à l’approche de notre weekend à Istanbul… 

Mais d’abord c’est quoi un lieu à risques? Les monuments touristiques? Evidemment que l’on visite ces monuments lors d’un weekend… Sans reparler des attentats de Paris, qui ont eu lieu assez près de chez nous finalement…Et pas forcément dans des lieux hypers touristiques..

Pour être honnêtes avec vous, oui, on a eu un peu peur de partir à Istanbul. On s’est aussi poser la question d’annuler. Et puis on a longuement réfléchi et en étant réalistes, tout peut arriver partout. Malheureusement.

Alors nous sommes partis.

On s’est dit qu’on ferait attention et qu’on serait sur nos gardes. Au cas où… Même si je ne vois pas ce que l’on peut faire « au cas où »…

visiter istanbul

Nous sortons de l’hôtel le premier jour, nous apercevons la Mosquée Bleue et nous dirigeons naturellement vers elle. La police patrouille, et il y a même plusieurs agents dans leur voiture parqué sur la place. La sécurité à probablement été renforcée… Un attentat a eu lieu ici en mars, 2 mois avant notre séjour.

Et puis on rentre dans cette magnifique et gigantesque mosquée, c’est sublime!

Et puis on prend un café turc, des baklawas et un thé à la grenade. 

Et puis on se balade jusqu’à Eminonü et le bazar Egyptien. 

« Faire attention », on a oublié.

 

Il y a beaucoup de Stambouliottes et de touristes dans les rues, et on ne sent aucunes tensions, les gens ne sont pas méfiants. Du moins en apparence. 

Une croisière sur le Bosphore et la réalité me rappelle à l’ordre. Un type rentre sur le même bateau que nous. Mais il a une valise. Pourquoi faire?
Qui prendrait une valise pour faire une croisière d’1h30 qui fait l’aller/retour?!! Peut être que le commandant va le « lâcher » sur l’autre rive? Peut être qu’il doit partir en voyage et avait du temps à tuer… Mouais bof… 

Pas super rassurée la Cécilia… Celui-ci disparaît de mon champ de vision, et je l’oublie un peu… Je ne dis rien à M. Voyageurs Gourmands, il est à fond dans la promenade.

On débarque, les yeux pleins d’étoiles, c’est beau de voir la ville sous cet angle là.

visiter istanbul

 

Le type descend du bateau aussi. Toujours avec sa valise. Il ne s’est rien passé. Je raconte à Alcino mon petit moment de panique. Il m’avoue l’avoir vu  et trouvé sa valise étrange, mais sans plus… Peut être que je suis trop méfiante alors… 

Nous cherchons un restaurant pour le soir, et les « rabatteurs » sont tellement envahissants que j’oublie rapidement ce qui s’est passé. Nous reparlons de la croisière et regardons les superbes clichés que nous avons tirés. 

C’est sûr que sans un précédent attentat dans la ville, je n’aurais pas remarqué cet homme. Au pire j’aurais fait une blague pourrie sur le fait de prendre une valise sur un bateau de touristes…

Le reste du séjour aura été aussi calme qu’à son début. Des balades, des visites, des baklawas

Aucune personne louche. Aucun stress. Aucune méfiance de la part des gens autour de nous, ni touristes ni locaux. Les policiers patrouillent, à l’entrée des lieux touristiques il y a des contrôles policiers, des vérifications de sacs… Comme à Paris, comme à New York.

Bien sûr je ne parle pas de pays/régions en « guerre », c’est incomparable. Mais des risques il y en a partout et nul part en même temps… 

Istanbul et ses habitants sont si accueillants, la ville est si riche… On se dit que ça aurait été vraiment dommage de louper tout ce que nous avons vu.

Au final, cela ne sert à rien de fuir quelque chose qu’on ne peut ni anticiper ni contrôler…

17 Commentaires

  • Tellement vrai! La sécurité n’est nulle part.
    Le mieux reste de continuer à profiter et découvrir de nouvelles régions sans trop se stresser même si on sait tous que le danger peut être partout…

  • merci pour cet article justement avec mon homme on hesite a annuler,
    en fait les attentats de la semaine derniere font que l’on a plus du tout envie de partir en vacances la bas tout simplement. La magie, l’attente du voyage, le reve et bien ca a complement disparu, dommage.

    • Je t’en prie Marie, et je te comprends!! Franchement nous avons adoré, et j’aurais vraiment regretté de ne pas avoir découvert cette magnifique ville!
      Vous devez partir quand?

  • Jetais deja allee a Istanbul il y a 2oans et c’était génial. La l’idée c’était de faire découvrir cette jolie ville a mon mari. On doit partir le 20. Ce qui me soule c’est du coup les contrôles de l’aéroport d’Istanbul qui vont peu être être super lent et strict puis encore une fois la non envie de partir. Pour la première fois on achètera pas un guide de voyage tellement on sen balance dy aller on se force car sinon on perd 400e de billet d’avion. On reste 8j sur place donc on aura de quoi faire en balade sympa. Par ailleurs on visite jamais les monuments si il y a plus de 15min d’attente donc il faut que je vois si c’est le cas pour la mosquée bleue en ce moment ou pas..

    • Je comprends tout à fait la « non envie » de partir dans « ces conditions »…
      Concernant les visites, nous n’avons jamais fait la queue plus de 15 minutes pour aucune visite. La Mosquée bleue nous y sommes allées 2 fois, et 2 fois il n’y avait quasiment personne dans la fil d’attente. Nous avons fait 10 minutes de queue pour la citerne mais c’est tout.
      A l’aéroport les contrôles sont un peu renforcés également, mais je vous avoue que je préfère cela perso!

    • Avec plaisir Marie!
      J’espère que vous aurez un très bon séjour! N’hésitez pas à revenir me dire comme cela s’est passé, ça me ferait plaisir! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *