Une journée dans les bouches de Kotor

Ah le Monténégro ! Un pays dont on ne parle pas souvent, mais où je rêvais de me rendre depuis quelques années déjà! Pendant notre road trip en Croatie nous avions bien eu l’envie d’y faire un détour et notamment dans les bouches de Kotor, mais faute de temps ça ne s’était pas fait.

Alors, lors de mon choix de croisière en Méditerranée avec ma maman… Je n’ai pas hésité une seule seconde à choisir celle qui s’arrêterait une petite journée dans les bouches de Kotor. Maintenant que j’ai eu un aperçu de ses sublimes paysages, je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner plus longuement! Qu’on se le dise, j’ai trouvé ça court, même si la ville est assez petite. Nous avons fait un détour à Budva dans un premier temps, puis nous avons passé le reste de la journée à Kotor.

bouches de Kotor

✤✤✤

Les bouches de Kotor

Aussi appelés gorges du Kotor, il s’agit d’une baie située sur la côte occidentale du Monténégro. On parle parfois de fjord même si en réalité, il s’agit bien de canyons. Cette région est l’un des attraits touristiques majeurs du pays. Concrètement, la mer s’engouffre sur de nombreux kilomètres jusqu’à un “cul de sac” qui termine dans la ville de Kotor. Pour que vous ayez une vision plus “imagée”, c’est comme si un lac était relié à la mer par un fleuve.

Nous étions en croisière, et sommes donc arrivées par l’eau, en bateau tôt le matin… Et comment vous dire… C’était spectaculaire… Il y avait une brume environnante apportant douceur et mystère au lieu… Avec une vision en hauteur à 360°…. Un moment qui restera gravé dans ma mémoire ! 

L’arrivée à l’aube … 

 

Et le départ en fin de journée…

 

La ville de Kotor

La ville en soit est assez étendue, mais l’intérêt est son centre historique entouré de remparts anciens. Autour, des complexes hôteliers et des immeubles d’habitations se sont multipliés.

En débarquant à Kotor, j’ai immédiatement pensé à la Croatie et notamment à Sibenik avec son architecture en pierre et ses volets verts ! L’horloge de la place m’a fait penser à Split ou encore à Trogir. C’est certain, la ville a une histoire commune avec sa voisine. On déambule dans les ruelles trop mignonnes, et on découvre aussi des marques d’architecture vénitienne. C’est fou ce mélange ! C’est pittoresque, simple mais si charmant. J’ai envie de rester là, malgré une foule qui commence à s’amasser dans l’étroite vieille ville. Au détour d’une rue, la cathédrale orthodoxe, majestueuse avec ses coupoles, et la petite chapelle lui faisant face nous accueillent.

Sur les flancs de ses montagnes, l’église Notre Dame de la Santé et les ruines du château San Giovanni. Inaccessible par la route, il faudra monter 1300 marches pour la première et 3000 pour le second… Et payé une petite taxe de passage en plus… Je serai bien monté au moins à l’église, mais ma mère n’était pas de mon avis! La vue de là-haut doit valoir la peine! Heureusement, nous avons pris une petite excursion qui nous mènera à des “belvédères” offrant une vue magnifique sur les bouches de Kotor.

 

Que faire et que voir à Kotor  ?

Au-delà de ses paysages grandioses, la ville de Kotor nous a offert une belle balade, ponctuée de plusieurs monuments religieux, de son marché typique, de ses boutiques artisanales, de ses terrasses… 

La citadelle de Kotor

Comme je vous le disais, la ville est entourée de remparts datant du XXe siècle. En arrivant par la mer on a un bel aperçu de ces derniers, mais aussi depuis les belvédères. 

 

L’église serbe orthodoxe Saint Nicolas

J’adore les monuments religieux, et comme à Paris il n’y a pas beaucoup d’églises orthodoxes avec ce genre de coupoles, j’étais ravie de la découvrir ! Celle-ci date du début du XXème siècle et a été édifié à l’emplacement d’une autre église, incendiée quelques années plus tôt. 

 

La cathédrale Saint Tryphon de Kotor

Parfois au retour de voyages, on découvre des photos pas très belles, des photos de choses dont on ne se rappelle pas, une seule photo d’un endroit mais elle est floue… En l’occurrence pour cette cathédrale, je n’ai pas pris de photo… Ne me demandez pas pourquoi, je ne m’en souviens pas, alors que je me rappelle bien être entrée à l’intérieur…  

Il s’agit d’une des deux seules cathédrales catholiques du pays, datant du XIIe siècle. Elle est située sur une place super sympa avec plusieurs terrasses de café/restaurants. Je vous laisse la découvrir sur place ah ah 🙂 

 

Le château de San Giovanni

En réalité, le château compte deux parties, celle d’en bas, où l’on retrouve la vieille ville, et la partie du haut, qui jouait un rôle défensif à l’époque. Les remparts sont impressionnants et zigzaguent sur 4,5km au milieu des collines et de la végétation. C’est aussi encore une fois l’occasion d’avoir de sublimes points de vue sur toute la baie. Pour gravir les quelques 1350 marches, il faut payer 8€, mais si vous arrivez avant 8h du matin ou après 20h, il semblerait que l’accès soit gratuit. Je n’ai pas pu confirmer cette info, mais si vous le savez, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire pour les autres voyageurs ! 

 

L’église Notre Dame de la Santé

Accessible uniquement à pieds, l’église Notre Dame de la Santé se situe justement sur les remparts du château.  Je suis triste de ne pas y être montée, mais ça me donne une bonne excuse pour retourner au Monténégro ! 

bouches de kotor

 

Le marché de Kotor

Les marchés sont toujours un endroit sympa pour découvrir les spécialités et la vie locale ! Les odeurs, les couleurs, les gens qui vivent leur vie ! Rien de très exotique concernant les produits évidemment, mais c’est le genre d’endroit que je ne manque jamais !

 

Autour de Kotor

Budva

Située sur la mer adriatique, Budva est une petite ville médiévale située à 22Km de Kotor environ. Elle est connue pour sa vie nocturne mais aussi pour sa station balnéaire. On a trouvé la ville toute mignonne, quelques heures suffisent pour en faire le tour. 

bouches de kotor

Gospa od Skrpjela : Notre Dame du Rocher

Le fameux îlot artificiel et son église Notre Dame du Rocher. Quel dommage de n’avoir pu l’observer que de loin ! L’aperçu que nous en avons eu m’a laissé rêveuse… L’île se rejoint en bateau taxi depuis Perast. 

bouches de Kotor

 

Sveti Dorde

Situé également au large de Perast, il s’agit d’un monastère juste à côté de Notre Dame du Rocher. Contrairement à sa voisine, cette île n’est pas artificielle. 

bouches de Kotor

 

Mont Lovcen

Pour avoir de belles vues panoramiques sur toute la baie de Kotor, il faut prendre de la hauteur. Le Mont Lovcen est l’idéal pour cela, ainsi que pour effectuer quelques randonnées. Nous ne sommes pas montés aussi haut, mais rien que des belvédères que nous avons fait, nous avions une vue de folie, alors on n’imagine pas depuis le mont Lovcen. 

Cette montagne est classée en parc national et s’étend sur 64km², avec deux pics, Štirovnik (1749m) et le Jezersky (1657m).

bouches de kotor

 

Perast

La fameuse ville de Perast, une des plus connues de la région que l’on a aperçu de loin en repartant.

bouches de Kotor

 

Les gorges du Kotor : le coin pratique

Où dormir?

Nous étions en croisière et donc logés sur le bateau, mais Kotor compte de nombreux établissement, qui, dixit notre guide, poussent comme des champignons! Regardez sur Booking.com!

Où Manger?

Excepté un café en terrasse et une glace au marchand du coin, nous n’avons pas testé les plats Monténégrins. Je vous ai quand même déniché deux des spécialités à tester : les popecis ou encore les priganices ! On retrouve aussi quelques spécialités orientales comme le baklawa ou encore le borek… Tout en légèreté ! 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Marija Vilotić (@kuvarica_u_pokusaju) le

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par La Piazza (@_la_piazza_) le

 

S’y rendre

Il y a un aéroport dans la capitale, Podgorica, mais aussi un près de Kotor, l’aéroport de Tivat.

Si vous êtes en Croatie et avez loué une voiture, faites bien attention à pouvoir sortir du pays avec celle-ci.

Il est aussi possible de venir en ferry depuis Bari en Italie. De quoi faire un beau road-trip en Europe ! 

 

Y circuler

Dans la ville on circule à pied car Kotor est vraiment petite. En revanche pour profiter de beaux points de vues, mieux vaut être véhiculé. D’ailleurs je pense que c’est un pays qui se prête parfaitement à un road trip!

 

Combien de temps pour visiter Kotor ?

Il est vrai qu’en un jour nous avons déjà eu un bel aperçu, mais un peu plus de temps ne nous aurait pas dérangés. En tout cas venir une journée dans les gorges depuis Dubrovnik c’est tout à fait possible !

Mais si vous en avez la possibilité, autant faire un road trip d’une semaine au Monténégro, je pense que ça mérite le détour ! 

✤✤✤

Cette petite journée dans les bouches de Kotor et ses alentours nous a vraiment plu. Les paysages sont sublimes, le centre-ville historique plein de charme… Je n’ai qu’une envie retourner au Monténégro plus longuement pour approfondir ma visite de la ville, aller à Perast…
Et vous le Monténgro ça vous tente ?

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *