Que faire à Porto Alegre ?

C’est la ville où nous logions pendant notre cursus universitaire, près des plus grands campus du Brésil. Porto Alegre n’est pas une ville côtière Brésilienne comme vous vous l’imaginez avec la plage, le sable blanc et les cocotiers. Bien que proche de l’océan, elle est entourée de lagunes où l’eau ne donne pas trop envie de se baigner :-). [Article mis à jour le 11/09/2015]

 

IMG_5184bis

Lorsque nous n’étions pas en cours, ou en vadrouille ailleurs, nous avons quand même découvert notre ville adoptive. Pour être honnête, je pense que Porto Alegre est plutôt une ville de passage lorsqu’on voyage en sac à dos ou en circuit. Vous n’êtes pas loin de l’Argentine ou de l’Uruguay. C’est aussi un bon point de départ pour aller vers les plages de Santa Catarina , vers le nord, ou une étape bien placée entre Iguaçu et le reste du Brésil. Il y a quand même plein de chose à faire : se promener et admirer les rues, faire des visites culturelles, voir un match de foot, manger, se reposer, en apprendre plus sur la culture Gaúcha etc. 🙂

✤✤✤

Que faire à Porto Alegre ? Que voir?

En apprendre plus sur la culture Gaúcha

Les habitants de Porto Alegre sont très fiers de leurs origines. En effet le Rio Grande Do Sul est un état de Gaúchos, que l’on peut retrouver en Argentine, en Uruguay etc. Ce peuple était les gardiens de troupeaux de la pampa sud-américaine. Aujourd’hui le nom Gaúcho est resté comme leur appellation, autant que les habitants de Rio sont les Cariocas. Une des choses qui reste très présente, est le Chimarrão, ou le maté dans les pays hispanophones, ce thé traditionnel préparé chaud à partir de feuilles de yerba maté, se boit dans une calebasse avec une sorte de paille en fer. Ce “rituel” nous a amusés lors de notre arrivée. Les gens se promènent avec leurs thermos d’eau chaude, et partagent leur boisson avec leurs amis, symbole de la fraternité et hospitalité des Gauchos. Vous pouvez assistez à des spectacles de danses traditionnelles pendant le dîner, au galpão crioulo par exemple.

 

Des balades:

La ville s’y prête très bien : avec une végétation très étonnante et luxuriante (surtout pour nous qui venions de débarquer), la verdure, les fleurs dans la rue, des arbres gigantesques, c’est réellement agréable. C’est une des premières choses qui nous a frappés en arrivant. Il y a plusieurs parcs où vous pourrez vous installer pour pique-niquer, manger une glace, ou observer la vie. Le parc Farroupilha est très agréable, il y a un lac avec une multitude de tortues et poissons, et même un mini zoo. Ou encore, plus petit, le parc Moinho Dos Ventos.

Attention, il faut éviter les parcs à la tombée de la nuit :ils ne sont pas tous fermés et il y a malheureusement des gens pas très cleans qui y dorment.

Au détour de vos balades, vous croiserez également des bâtiments anciens, grandes demeures ou encore diverses églises, comme par exemple l’imposante Catedral Metropolitana. S’il ne fait pas beau, il y a une multitude de « shopping », ces centres commerciaux gigantesques, où vous pourrez faire des emplettes, manger un bout, ou passer le temps. Et surtout le bon plan : il y a souvent du wifi gratuit ! Shopping Total, Barra Shopping Sul ou encore Moinhos Shopping pour ne citer que ceux que nous avons vu.

Musées, théâtres et autres sorties culturelles

Ce ne sont que quelques exemples de ce que vous pouvez faire comme sorties culturelles. La ville possède plusieurs musées, théâtres, cinémas etc. Mais aussi la maison de la culture Mario Quintana, qui a élu domicile dans un magnifique ancien hôtel. Le bâtiment est considéré comme l’un des plus complets d’Amérique du Sud, avec plusieurs salles de théâtres ou représentations artistiques. Le petit plus : il y a un café/restaurant ou vous pouvez déjeuner.

Marchés

Vous pouvez également faire un tour au marché municipal, plutôt sympathique, il dispose de 107 comptoirs et boutiques différentes. J’adore les couleurs, les odeurs, voir les milliers d’épices, ou les différents types de maté. Vous pouvez vous y restaurer. Tous les dimanches, ne louper pas le “Brique da redenção” de 9h à 18h, sorte de marché artisanal et culturel.

Match de foot

Il y a deux stades de foot d’équipes nationales : le stade do Grémio et celui Beira Mar. Vous avez le choix entre assister à un match, ou bien faire un tour payant du stade : vestiaires, salles de presse etc. Nous avons pu assister à un match, et je peux vous dire que l’ambiance était juste dingue! Je n’imagine même pas ce que ça doit être lorsque c’est le Brésil qui joue!

 

Manger

A Porto Alegre, vous pourrez bien évidemment goûter plusieurs spécialités du pays, feijoada , caipirinha, pão de queijo, fruits exotiques etc. Essayez-vous au rodizio. Le concept ? Vous avez un buffet pour tout ce qui est accompagnement (crudité, féculent, légume) et dessert, et on vous apporte la viande à table. Les serveurs passent et vous proposent tout type de viande. Profitez aussi des buffets au kilo ou à volonté ! Vous mettez ce que vous voulez dans votre assiette, pesez, payez, et mangez :). Notre cantine ? Le buffet à volonté Armazém dos Sabores rua da Independência, du choix, un prix unique. Mais en bonne gourmande que je suis, je vous ferais bientôt  voici notre article sur la cuisine brésilienne. 🙂 test 2 bis Le soir, c’est l’heure des bodegas, restau et autres bar à ambiance. Il y a également quelques discothèques. Nous en avons testé une, mais je vous l’avoue la clientèle était un peu plus « âgée » que nous (40/50 ans) et c’était assez cher ! Déçus, nous n’avons pas retenté l’expérience !

Aux alentours, Gramado, que nous n’avons malheureusement pas visité, mais qui semble vraiment valoir le coup. Novo Hamburgo pour les chaussures pas chères.

Comme quoi il y a vraiment de quoi faire à Porto Alegre !
N’hésitez pas si vous avez des questions sur cette ville!
 

Pour continuer votre visite du Brésil :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *