Visiter Sainte Suzanne et ses alentours

“La Mayenne, c’est le département que les gens ne savent pas situer sur une carte.” Voilà ce que nous a dit l’un de nos guides pendant notre séjour dans les Coëvrons. Et honnêtement, il n’a pas tort ! Vous savez vous ? Nous avions une petite idée, mais nous n’avions jamais été dans ce coin-là de France. Première fois dans les Pays de la Loire donc, nous sommes revenus ravis de 3 jours à visiter Sainte Suzanne et ses environs !

✤✤✤

Visiter Sainte Suzanne : que faire et que voir ? 

Petit point géographique, nous étions en séjour en Mayenne, l’un des 5 départements de la région Pays de la Loire (Mayenne, Sarthe, Maine et Loire, Loire Atlantique et Vendée). Et plus précisément du côté de Sainte Suzanne et les Coëvrons qui sont une communauté de communes à l’est du département. 

Sainte Suzanne est l’un des attraits majeurs du coin, car il s’agit de l’un des plus beaux villages de France. En réalité, c’est d’ailleurs la seule commune du pays a posséder tous ces labels : Plus Beaux Villages de France, petite cité de caractère, station verte, commune touristique, pays d’art et d’histoire et village fleuri.

La cité médiévale

Sainte-Suzanne possède donc un cœur historique, entouré de remparts, c’est là qu’est (presque) tout son charme. Au départ de l’office de tourisme, nous partons pour une visite guidée de la ville. Nous passons par les remparts, les petites ruelles, et nous découvrons une cité pleine de charme, avec des fleurs partout. Ce label-là est bien mérité^^ Les maisons s’enchevêtrent avec les vestiges de l’ancien temps, les tours de guet se retrouvent dans les jardins des habitants. Autant de curiosités qui fascinent et nous laissent rêveurs. Autre originalité qui ponctue notre balade, des cartes de tarots partout ! Fabriquées ici pendant de nombreuses années, on les retrouve aujourd’hui accrochées aux façades des maisonnettes. 

Le musée de l’auditoire

Notre visite guidée nous fait rapidement passer par le musée de l’auditoire, que l’on vous recommande vivement si vous êtes amateurs d’histoire. Nous y passons pour avoir une vue globale de la cité de Sainte Suzanne et ses remparts, grâce aux différentes maquettes présentes.

Le château de Sainte Suzanne

Nous passons également par le château de Sainte Suzanne, qui se visite lui aussi. Faute de temps nous n’irons pas, mais cela aurait pu compléter parfaitement notre découverte de la cité.

La promenade des moulins

Notre itinéraire nous mène ensuite à la promenade des moulins. Une balade pédestre de 3,6 kilomètres qui dure environ 1h. Nous longeons les bords de l’Erve, puis le sentier des Dames qui offre une vue panoramique du versant sud de la cité… Un des spots immanquables ! Nous découvrons d’anciennes maisons, mais surtout d’anciens moulins, dont quelques-uns possèdent encore leur roue en état fonctionnel. Notre guide nous explique tout un tas de choses, mêlant histoire et anecdotes. C’était vraiment très intéressant ! D’ailleurs nous avons découvert grâce à lui qu’il existait des moulins pour tout un tas d’usage différents, comme pour le papier par exemple ! Le saviez-vous ?

Le Tertre Ganne

La cerise sur le gâteau est cette petite colline qui fait face à Sainte Suzanne. En y grimpant, vous découvrez ce point de vue magique sur toute la cité médiévale. Le Tertre Ganne est facilement accessible en voiture, avec un parking gratuit et une petite marche d’à peine 5 minutes. Il est également possible de rejoindre le point de vue à pieds ou à vélo au départ de Sainte Suzanne.

➺ La distance est de 5,5km : à pieds, comptez environ 1h30, en vélo 35 minutes.

La savonnerie “senteurs et charmes d’antan”

Cette petite boutique de produits cosmétiques est vraiment chouette. Ici on trouve des savons fabriqués sur place, tous les jours de la semaine, face au public ! Nous y étions un dimanche, donc nous avons loupé la démonstration, mais ça vaut le coup ! Et ne vous attendez pas à acheter de simples savons ! On parle ici plutôt de pains dermatologiques, car ils sont confectionnés au lait d’ânesse, particulièrement réputé pour les problèmes de peau (psoriasis, eczéma etc.). On a aussi aimé la déco vintage rigolote : poupées anciennes, linges anciens…

Que faire autour de Sainte Suzanne ?

Pour notre séjour, nous avons passé une bonne journée à visiter Sainte Suzanne, et consacré deux jours pour les alentours. Nous étions basés à Neau (on en reparle plus bas), et avons rayonné aux alentours, en restant quasiment toujours dans ce que l’on nomme les Coëvrons. 

Le canyon et les grottes de Saulges

L’une des curiosités incontournables de la région sont le canyon et les grottes de Saulges. Il s’agit d’un ensemble de cavités naturelles situé dans la vallée de l’Erve et ses affluents, à cheval sur 3 communes. Au fil des années des dessins et gravures préhistoriques y furent découvertes, ainsi que différents vestiges de cette période (silex, poteries, ossements). D’ailleurs, depuis 2017 le site compte également un musée de préhistoire. Bien qu’il y ait plusieurs grottes, à ce jour, deux sont visitables : la grotte Margot et la grotte Rochefort. Nous étions avec notre bébé, et les enfants n’y étant autorisés qu’à partir d’un certain âge nous n’avons pu les visiter. Mais ! Ce n’est pas grave, car nous avons fait l’une des autres activités du site : une petite randonnée pédestre ! 

Nous avons effectué une magnifique balade avec un guide, Vincent Tellier, en suivant le circuit de l’oratoire. Au programme canyon de Saulges, église Saint Pierre, Oratoire de Saint-Cénéré, four à chaux de 1838… Mais aussi grosse bouffée d’air frais en pleine nature. Enfant du pays ultra passionné, Vincent a vraiment donné une dimension encore plus chaleureuse à notre boucle. Nous vous recommandons vivement cet itinéraire si vous êtes dans le coin. 
➺ Notre itinéraire se trouve sur ce pdf, et d’autres idées de circuits sont à retrouver ici.

La basilique d’Evron

Nous qui adorons les monuments religieux d’envergure, nous avons été servis avec la basilique Notre Dame de l’Épine. Cette ancienne abbaye bénédictine est vraiment impressionnante car elle possède plusieurs styles architecturaux, facilement visibles, même pour des novices. Une autre de ses étrangetés, la crypte redécouverte que très récemment, en 1985.

Encore une fois nous avons eu la chance de faire la visite avec quelqu’un du coin, et cela change vraiment la donne. Estelle possède une histoire toute particulière avec la basilique, elle vient depuis petite aux offices ici avec sa famille… Ce qui nous a vraiment émus et transporté lors de notre visite. 

Vous visitez Evron avec des enfants ? Alors passez à l’office de tourisme récupérer la carte du “trésor des moines”. Un rallye découverte qui vous fait découvrir patrimoine et histoire à travers différentes questions… avec un trésor à la clé ! Vous pouvez également la découvrir avec l’application Coëvrons Découverte qui propose plusieurs visites dans la région. 

La Chapelle du Montaigu

Cette chapelle construite en 1402 fut dédiée à Saint Michel car elle accueillait les pèlerins en route vers…. le Mont-Saint-Michel tout simplement ! Malheureusement elle n’est pas souvent ouverte au public, mais peut éventuellement l’être (visites en groupe, demande particulières). Son intérieur est très sobre, avec seulement quelques parties d’origine, mais son histoire quant à elle est très riche. A l’extérieur des vestiges de l’Ermitage sont encore visibles. Nous avons pu encore une fois ici, profiter d’une visite guidée très privilégiée grâce à Gervais Barré. 

Bon on vous avoue quand même que ce qui nous a le plus plu, c’est le panorama sublime qu’offre le lieu. En effet, la Chapelle Saint Michel se situe en haut du Montaigu qui culmine à 290 mètres. Face à elle, une vue panoramique comme on les aime, surtout par beau temps. Il y a quelques tables de pique-nique, la chapelle est sur un sentier de randonnée, et nous avons même vu quelques cyclistes faire une pause face à cet horizon. 

L’Etang du Gué de Selle

Le seul endroit qui nous a un peu déçus… Nous nous attendions à trouver plusieurs terrasses sympas pour nous rafraîchir… Mais non, il n’y a qu’un seul endroit où se restaurer. En revanche l’étang possède une grande base de loisirs qui doit être prise d’assaut en été !

(Re)connaître les plantes et fleurs comestibles

Le genre de découverte gourmande et atypique que l’on adore ! Nous avons passé un peu plus de 2h avec Marie Cloteau Girard, à la rencontre des plantes, sauvages ou cultivées, dans son jardin. Cette passionnée de botanique propose plusieurs formules pour découvrir les différents usages des plantes, qu’ils soient médicinaux, alimentaires, symboliques…

Nous partons à la recherche de plantes que nous reconnaissons, mais surtout à la rencontre des plantes sauvages dont nous ne connaissons pas l’existence… ni les usages ! La visite étant privée, et en bon gourmand que nous sommes, Marie dirige naturellement ses choix vers les plantes et fleurs comestibles… C’est ainsi que l’on identifie des feuilles avec lesquelles faire des pestos ou des infusions, et que l’on redécouvre certaines fleurs, comme la fleur de sureau, parfaite pour une infusion froide délicieuse… 
Toutes les infos sur le site de Marie Girard

La ferme du Theil

Pour ce séjour, nous étions basés chez le Chef Bertrand Boullier à Neau. Ce dernier travaillant avec Denis et Olivier Rouland depuis plus de 25 ans, il nous a vivement conseillé d’aller visiter la ferme du Theil. Dès que l’on arrive on découvre des champs de pommiers à perte de vue, nous sommes au bon endroit ! Ici on produit des cidres fermiers, des poirés, des jus de pommes, des apéritifs et digestifs… La ferme quant à elle se visite toute l’année (plus d’infos sur le site) en visite guidée. On découvre les vergers, puis le processus de fabrication jusqu’à l’embouteillage. Nous avons évidemment terminé par une petite dégustation et passage en boutique pour ramener quelques bouteilles à Paris… 

Randonner ou découvrir la Mayenne à vélo

Je vous en ai un peu parlé dans l’article, il y a de nombreux sentiers de randonnées. La majorité sont très bien balisés, bien indiqués sur place, et bien renseignés sur internet. Il y a plusieurs pdf sur le site de Sainte Suzanne avec divers itinéraires, des courts, des longs, des boucles… Il y en a pour tous les goûts ! Aussi, il est indiqué pour chacun s’il est faisable à vélo / VTT. 

Visiter Sainte Suzanne : le coin pratique

Où dormir ?

Nous avons séjourné à l’hôtel restaurant La Croix Verte situé à Neau, et non à Sainte Suzanne. Cet établissement est assez central par rapport à tous les lieux que nous avons visités, ce qui est vraiment pratique ! Autre atout indéniable, le restaurant de l’hôtel…et la délicieuse carte du chef Bertrand Boullier ! On vous parle bientôt de cette rencontre dans un autre article ! 

Où manger ? 

Dans le cadre de ce reportage, tous nos repas ont été pris à l’hôtel restaurant la Croix Verte. Et… on s’est régalé ! Je ne saurai même pas quoi vous conseiller, car nous avons vraiment tout aimé^^ Légère préférence pour la brochette de bœuf, et sa présentation insolite…

On vous a quand même dégoté une adresse sympa pour un petit goûter à Sainte Suzanne ^^ 
➺ Au fur et à mesure : ne manquez pas la citronnade ou la glace cacahuète (on se croirait presque aux Caraïbes 😀  )

4 Rue Dorée, 53270 Sainte-Suzanne-et-Chammes

Visiter Sainte Suzanne avec un bébé

La destination se prête très bien à un voyage en famille : il y a de multiples activités pour les enfants, des randonnées facilement accessibles, des visites ludiques etc.

En ce qui nous concerne, nous avons fait de “petites randonnées” avec bébé (9 mois au moment du séjour), en porte bébé et n’avons eu aucun problème. (D’ailleurs c’est plutôt les gens plus que nous, qui avaient un problème avec le fait que nous ayons un porte-bébé. Oui oui nous avons eu quelques remarques^^… )

✤✤✤

Ce séjour en Mayenne nous a surpris et conquis ! La destination réunit tout ce que l’on aime : énormément de gourmandise, de patrimoine, de nature, des rencontres avec des gens passionnés… On espère que l’on vous aura donné envie de découvrir la région ! Alors, qu’attendez-vous pour visiter Sainte-Suzanne et ses alentours ?

Reportage effectué en collaboration avec l’office de tourisme Sainte-Suzanne les Coëvrons et le Chef Bertrand Boullier, que nous remercions chaleureusement pour leur accueil.

Join the Conversation

1 Commentaire

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *