La baignoire de Joséphine et les îlets alentours

S’il y a bien une chose que l’on nous a conseillé de faire lors de notre voyage en Martinique, c’est d’aller voir la Baignoire de Joséphine. Il s’agit d’une piscine naturelle en plein milieu de la mer, où l’on à pieds. Vous l’aurez compris, pour s’y rendre, il faut soit un pote qui possède un bateau, soit passer par une excursion, un peu comme pour aller voir les dauphins.
Nous avons opté pour une sortie à la journée, qu’on trouvait hyper complète sur papier. En effet, les « Balades de Delphis », proposent des journées en catamaran qui sillonne les fonds blancs et les îlets du coin. Nous sommes donc allez voir la Baignoire de Joséphine mais pas que !

✤✤✤

Rendez-vous à 9h au port du François, où viennent s’amarrer deux énormes catamarans, nos navires pour la journée. Nous sommes une vingtaine, mais vu la taille du bateau, tout va bien, on ne sera pas trop collés-serrés.

Non ce n’est pas celui là!^^

A 9h30, après les formalités, nous voilà partis en direction de la Baignoire de Joséphine et sa fameuse piscine naturelle située entre l’îlet Thierry et l’îlet Oscar. L’eau que l’on commence à apercevoir est sublime, un ponton se dessine à l’horizon… On veut bien déménager là !

On aperçoit au loin ce lagon bleu que l’on peut soit rejoindre à la nage, soit en zodiac. Alcino et moi sautons à l’eau comme des enfants, et nageons jusque-là.

La baignoire de Joséphine

D’après le programme, nous devions voir la Baignoire de Joséphine en fin de journée, mais pour être honnêtes avec vous, heureusement que nous l’avons vu en premier, car… nous avons été assez déçus ! Finalement elle est très petite, donc pas si impressionnante que ça ! Oui l’eau a une couleur sublime, et nous avons pieds au milieu de la mer, mais nous nous attendions à voir une grande piscine naturelle comme nous avions vu en République Dominicaine

Nous barbotons là un moment tout en savourant l’apéritif, accras de morue bien chauds arrosés d’un petit planteur. Le moment est très sympathique et convivial, loin des clichés que j’avais pu voir (et que je déteste) de touristes bouteilles à la bouche …

Puis nous repartons vers l’îlet Loup-Garou, où le sable est rose, mais où il est interdit de s’arrêter. Lorsque c’est la saison, les tortues viennent y pondre leurs œufs, du coup l’îlet est très préservé.

L’îlet Loup-Garou

Puis, vers 11h, nous rejoignons l’îlet Chancel connu pour sa réserve protégée d’iguanes. Nous arrivons sur une île à l’eau verte émeraude, une végétation luxuriante, et partons à la recherche des fameuses bébêtes. Il faut vraiment être attentifs car il n’est pas aussi facile que ça d’en voir. Nous en apercevons enfin quelques uns dans les arbres, puis par terre… 

L’équipage nous donne quelques détails sur la vie des iguanes ici, mais aussi sur certains arbres présents sur l’île. Il faut faire attention à ce que l’on touche, certains sont dangereux, comme le mancenillier par exemple. 

L’îlet Chancel

Comme il est bientôt l’heure de déjeuner, nous repartons mouiller l’ancre dans des eaux plus claires.

Le déjeuner est servi à l’intérieur du bateau, à l’ombre… Mais surtout à l’abri de la pluie qui s’invite à notre journée… Au menu, une délicieuse cuisine Martiniquaise : en entrée, fricassé de chatrou et crudités, en plat, un court bouillon de thon, succulent, avec son riz et ses bananes plantains… Pour terminer le tout, un délicieux ananas à la cannelle et à la vanille. 

Pendant la phase de digestion, la pluie nous laisse, et nous nous approchons de l’îlet Madame, pour profiter de sa faune sous marine. 

L’îlet Madame

Nous avons essayé de faire le tour de l’îlet à pieds (apparemment c’est possible), mais nous n’avons pas réussi. Nous avons donc plutôt profité de la clarté de l’eau pour faire du snorkelling et en prendre plein les yeux! 

J’étais comme une folle de voir une étoile de mer aussi grande, et puis ce sont des dizaines et des dizaines d’énormes étoiles de mer qui s’enchaînent, au milieu de quelques petits poissons colorés, et des milliers de concombres de mer… Nous étions tellement subjugués par cette vie sous marine que l’on aurait pu rester là des heures!

Et puis, le son de la corne de lambi marque la fin de cette superbe journée… Nous naviguons vers la marina du François, et assistons au coucher de soleil… C’est dans ces moments là que l’on aimerait que le temps s’arrête…

✤✤✤

Infos, avis et conseils

  • Nous sommes partis avec la compagnie Delphis au départ de la marina du François. Nous avions l’équipage “féminin” (désolée je ne me rappelle plus des prénoms!). Sur l’îlet Chancel, nous avons partagé un moment avec le second catamaran ainsi que son équipage… Ce dernier faisait des blagues graveleuses vraiment très lourdes, très limites…. On n’a pas du tout aimé ce contact, et on était vraiment contents d’être tombé sur l’autre équipage!
  • Nous avons payé 80€ pour la journée de 9h à environ 17h, avec une collation le matin, une autre l’après midi, et le déjeuner, les boissons étant à volonté.
  • Du matériel de snorkelling est disponible sur le bateau, et il y a même des WC!
  • Si vous avez le mal de mer, sachez que notre équipage avait des médicaments à bord au cas où. Cependant, nous ne savons pas si c’est le cas à chaque voyage, prenez vos précautions, sinon votre journée risque d’être gâchée. 
  • N’oubliez pas crème solaire, et chapeau, ça tape sur le bateau!

 

➺  Nous avons vraiment aimé cette journée à naviguer dans les Caraïbes, et ne regrettons pas d’avoir choisi l’excursion journée entière versus demi-journée. C’est sur que ça fait un petit budget, surtout si vous êtes en couple ou a plusieurs, mais honnêtement on vous recommande vivement cette balade. Les îlets font vraiment parti intégrante du patrimoine de la Martinique, et il serait dommage de passer à côté de cette sortie en mer.

Si vous avez eu la chance de voir d’autres piscines naturelles, ou que vous aviez déjà vu la baignoire de Joséphine auparavant, sachez que cette dernière a beaucoup rétréci au fil des années… 

Alors la baignoire de Joséphine et ses îlets alentours ça vous tente?

 

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *