Weekend vélo dans la vallée de la Lys et les Monts de Flandre

Juillet dernier aura été synonyme de weekends en France, parfait pour se mettre à l’heure d’été, et avoir un avant-goût de vacances. C’est aussi un début d’année riche en escapades dans le Nord! Après Lille en avril, Douai et le bassin minier début juillet, nous sommes partis une 3ème fois dans le département ! Au programme ? 2 jours pour découvrir le réseau points nœuds vélo dans la vallée de la Lys et les Monts de Flandre.

Pour vous resituer, le Nord est un département qui formait, avec le Pas-de-Calais, l’ancienne région Nord-Pas-De-Calais. Aujourd’hui, il appartient à la région Hauts-de-France avec 4 autres départements, l’Aisne, l’Oise, le Pas-de-Calais et la Somme. La vallée de La Lys et les Monts de Flandre s’étendent quant à eux grosso modo d’Armentières à Dunkerque et de la frontière Belge à Saint-Omer. Allez on enfourche les vélos ! 

vallee de la Lys et les Monts de Flandre

✤✤✤

Le réseau points-nœuds vélo

Le concept

Il fallait y penser, le Nord l’a fait ! 830 kilomètres à parcourir à vélo entre la vallée de la Lys et les Monts de Flandre. Grâce à un système très ingénieux de petits panneaux, pistes cyclables et routes de campagne, le réseau points-nœuds offre une possibilité infinie d’itinéraire. Il s’agit du tout premier réseau points-nœuds vélo de France, connectés aux réseaux belges de Wallonie et de Flandre.
Ce que vous avez à faire ? Vous procurer la carte du réseau ici, repérer les lieux où vous souhaitez aller, noter votre itinéraire grâce aux points, et c’est parti !

Concrètement, chaque intersection ou point d’intérêt est identifié par un numéro sur la carte. On y trouve également le nombre de kilomètres entre deux étapes, ainsi que de nombreux pictogrammes indiquant les estaminets (établissements locaux dont je vous parle plus bas), les logements, les moulins, les jardins et tout un tas d’autres informations utiles. Il suffit donc d’identifier les lieux où l’on veut se rendre et de noter les numéros sur un petit coupon que l’on accroche à son vélo. Simple non?

velo dans le nord

 

Notre expérience

Le matin, nous préparions l’itinéraire de la journée grâce à la carte et au papier que l’on accroche sur son vélo. On identifie les lieux où l’on souhaite passer, on calcule la faisabilité du trajet grâce aux kilomètres indiqués sur la carte, et on note tous les points associés. Le premier jour, Jeroen nous accompagne pour nous expliquer le principe et être notre guide. D’ailleurs, on s’est pris une énorme averse ce jour-là, on remercie chaleureusement Jeroen d’être resté avec nous malgré ça ! Le dimanche nous sommes partis seuls et on s’est plutôt bien débrouillés… (Enfin sauf le moment où on s’est retrouvé en Belgique, mais on a vite retrouvé le bon chemin 😅). Et si on devait résumer nos 2 jours*, voici ce que l’on a retenu.
*Ps: oui on a eu mal aux fesses à la fin du weekend et pendant quelques jours… 

velo dans le nord

 

La nature

À perte de vue nous avons alterné avec champs de blé, de pommes de terre ou de salade. Nous avons sillonné les Monts de Flandres boisées, que l’on peinait à grimper, mais que l’on se faisait un réel plaisir à redescendre à toute vitesse. (D’ailleurs on est d’accord que c’est le meilleur moment lorsque l’on est à vélo, non ?)

Nous avons aussi vu pour la première fois des houblonnières ! Malgré nos visites de brasseries, et nos diverses escapades, nous n’avions jamais vu comment pousse le houblon. Ceux qui nous suivent sur notre Instagram ont bien rigolé, car je pensais que c’était des vignes !

velo dans le nord

velo dans le nord

velo dans le nord
Les fameuses houblonnières…

 

Les animaux

Qui dit champs, nature et calme dit… animaux ! Nous avons croisé de nombreuses vaches, chevaux, biquettes, poules, lapins, et même un petit écureuil!

Cela nous a fait un bien fou de nous sentir seuls au monde, de pédaler en se promenant, en prenant notre temps… C’était vraiment très agréable.

 

Patrimoine architectural

Si vous arrivez sur le blog pour la première fois, vous ne le savez pas encore… mais on adore les églises, les moulins et les vieilles pierres ! Les petits villages français sont parfaits pour nous!

Nous avons croisé des moulins à l’improviste (d’ailleurs c’était la première fois que l’on voyait des moulins en France !!), dont certains peuvent se visiter, comme le moulin de Boeschepe.

Nous avons aussi croisé énormément de petites églises et des chapelles littéralement à tous les coins de rues. 

Dans le nord, vous le savez nous sommes en zone de beffrois ! Nous avions repéré celui de Bailleul, dans lequel il est possible de monter grâce à une visite guidée de 1h15 ! Comme nous avons eu beaucoup de pluie la veille, nous voulions profiter du beau temps à ce moment-là. Ce n’est que partie remise !

Pour plus d’infos concernant la visite guidée du Beffroi vous pouvez consulter le site de l’office Cœur de Flandres

Enfin, et pas des moindres, ce sont les petits villages qui ont ponctué notre route, avec les fameuses maisons aux briques rouges, typiquement flamandes. On vous recommande de passer par : Steenvoorde, Zuytpeene, Cassel (village préféré des français!), Terdeghem, ou encore Boeschepe (et son moulin!). 

velo dans le nord
Bailleul

velo dans le nord

 

La gourmandise

Evidemment on ne pouvait pas faire cet itinéraire à vélo sans le ponctuer par des pauses gourmandes… Ben oui, quoi, il faut bien reprendre des forces ! Pour nos repas, nous avons tout misé sur les estaminets. Mais si vous n’êtes jamais allés dans le nord, vous ne savez peut être pas ce que c’est…  Originellement, il s’agit d’un endroit où l’on se retrouve pour boire un verre entre amis, principalement de la bière, fumer, et jouer à des jeux (cartes, jeux en bois etc.). C’est l’endroit pour passer un moment convivial avec ses amis ou les gens du coin. Au fil des années, les estaminets se sont plus axés sur la restauration en proposant des plats typiques flamands, mais en gardant une décoration “dans son jus” de l’époque. Nous avons donc (re)goûté tout un tas de spécialités flamandes telles que la carbonade flamande, le filet mignon au maroilles ou encore le potjevleesch… Et bien sûr nous avons testé de nombreux fromages et bières locales ! 

En complément de nos bonnes adresses pour déguster ces spécialités (à retrouver en fin d’article), on vous recommande deux autres étapes si vous êtes des gourmands comme nous. 

A Cassel, ne manquez pas la brasserie de Reuze. Attention ce n’est pas un endroit pour se poser en dégustant son verre. Chez Reuze, on peut goûter à la bière qui est brassée ici, et en acheter directement au producteur ! Le propriétaire de cette micro-brasserie, est vraiment sympathique : en plus de vous faire goûter, il répondra à toutes vos interrogations sur le brassage! 

La région produit plusieurs fromages, dont un, tout près de notre hébergement, au Monts des Cats. Si vous voulez vous en procurer pour en ramener chez vous, il suffit de passer par l’Abbaye des Monts des Cats ! Et oui, ce sont les moines qui le produisent ici-même ! Nous en avons goûté au petit-déjeuner chez notre hôte, et on voulait vraiment s’en procurer… Nous, gourmands? 

velo dans le nord

 

Vallée de la Lys et les Monts de Flandre à vélo : le coin pratique

Vous l’aurez déjà compris en arrivant à ce moment de l’article que nous avons passé un super weekend dans la vallée de la Lys et les Monts de Flandre. Mais ce qui a ajouté une note de perfection à notre séjour est sans aucuns doutes notre hébergement ainsi que les bonnes spécialités flamandes dégustées ces 2 jours… 

Où dormir ?

Plus le temps passe, et plus je préfère les maisons d’hôtes, qui ont une âme, une histoire… On y rencontre des gens passionnés, gentils, et tellement bienveillants. Une belle parenthèse dans notre quotidien Parisien mouvementé… 

Nous avons dormi dans une des chambres d’hôtes de Monts et Merveilles à Godewaersvelde. Un endroit au calme, dans une maison en briques rouges typique où nous sommes accueillis par Virginie et Estelle. Virginie, la maîtresse de maison nous a immédiatement mis dans le bain : ici on prend son temps, on profite, on discute autour d’un verre ou on se prélasse dans le jacuzzi. En plus de posséder une magnifique maison, elle propose à ses hôtes des planches typiques pour le dîner, ainsi qu’un sublime (immense) petit-déjeuner. Sur la table, des produits fait maison ou venant de “la porte à côté”. Le boucher du coin, le fameux fromage des Monts des Cats, ou encore… la bière d’Estelle, qu’elle produit ici même dans la maison !

Passionnée par la bière, elle brasse depuis des années, et elle vient tout juste de se lancer dans une nouvelle aventure, des ateliers de brassage, dans une dépendance derrière la maison ! On trouve que c’est une idée au top, et qu’elle va parfaitement bien avec une maison d’hôtes de cette région brassicole ! On a hâte d’y retourner pour tester l’atelier, car malgré nos visites de brasseries (notamment en Belgique), on ne sait pas vraiment comment le processus se passe ! En tout cas si vous passez par là avant nous, n’hésitez pas à nous faire un retour d’expérience en commentaire ! Le site des ateliers de brassage d’Estelle c’est par ici ! 

Vous l’avez compris, on a eu un coup de coeur ❤ pour cet hébergement et surtout ses propriétaires… Ah on a oublié un détail : elles sont aussi passionnées de voyages… 

 

Où manger ? 

Je vous le disais ci-dessus, dans les Flandres on mange dans les estaminets !! Nous avons dîné une fois dans notre chambre d’hôtes, sinon le reste du temps, ce sont eux que nous avons choisi pour nous restaurer. Voici ceux que nous avons testés et que l’on vous recommande :

Estaminet du centre à Godewaersvelde : on s’est régalé dans cet établissement, qui en plus d’une magnifique salle, possède une grande terrasse au calme dans une cour intérieure. Au menu, filet mignon au maroilles pour moi et carbonade flamande pour Alcino. C’est simple, c’était juste succulent ! 

Au Koning van Peene : ici c’est la décoration qui nous a aussi plu ! En plus des succulents plats bien sûr ! Le propriétaire a tout retapé et a su combiner modernité et ancien, comme le veut les estaminets.

Estaminet de Vierpot : c’est ici que l’on a ressenti le côté conviviale des estaminets plutôt qu’ailleurs. Probablement car il était rempli, mais aussi car on y a retrouvé d’immenses tablées familiales, avec mari et femme aux commandes du restaurant. Ici on déguste des tartines flamandes ou des énormes planches de fromages et de charcuterie… C’était dur de reprendre le vélo après ça, merci l’assistance électrique ! La cerise sur le gâteau, c’est bien entendu son emplacement… Juste à côté du moulin de Boeschepe et la vue sur la vallée!

✤✤✤

Le fameux accueil du nord n’est pas un mythe ! Nous avons rencontré des gens merveilleux, passionnés et bienveillants toujours souriant ! On a adoré (et c’est un faible mot) notre hébergement, on s’est régalés de spécialités flamandes dans les estaminets… Mais surtout, on valide à 100% le concept du réseau points nœuds vélo dans la vallée de la Lys et les Monts de Flandre ! (Presque) Impossible de se perdre, c’est ingénieux et très simple à utiliser. Que vous soyez sportifs ou pas, on vous recommande vraiment de tenter l’expérience : un weekend parfait mêlant nature, vélo, et gourmandise vous attend. 

On remercie chaleureusement Nord Tourisme et ses partenaires pour l’organisation de ce weekend parfait ! 

reseau point noeud

4 Commentaires

  • J’aime bien cet concept! Moi je suis une grande adepte des ballades velo. Le cadre est magnifique et à la mérite d’être visiter. Nous ne sommes pas très loin de cet endroit donc on peut bien y faire un saut avec le week end qui s’étend.

    • Hello Annaelle, oui c’est un super concept ! J’espère que ça vous plaira! N’hésitez pas à nous en dire des nouvelles ici ! A bientôt !

  • Cet article m’a permis de découvrir une activité de vacances intéressante dans la vallée de la Lys et les monts Flandre. Je suis actuellement sur de vouloir y aller durant mes vacances pour vivre de nouvelles aventures à bord de vélo et de faire quelques choses de différente toutes les activités nautique que j’ai fais chaque année.

    • Hello Simone! Super, je suis ravie de vous faire découvrir quelque chose de nouveau ! N’hésitez pas à nous en donner des nouvelles lorsque vous irez !
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *