Venise Paris en train avec Thello

Lorsque j’ai commencé à organiser le voyage d’anniversaire de ma mère, j’avais très envie qu’elle découvre Venise, je savais que ça lui plairait énormément. J’ai alors choisi un départ pour notre croisière en conséquence. Ce qu’elle aime aussi beaucoup, c’est voir défiler les paysages… Alors pourquoi ne pas faire Paris Venise en train? Nous voilà partis à bord du train Thello pour faire l’aller retour, de nuit.

paris venise en train

✤✤✤

Le train Thello en pratique

Thello est une entreprise ferroviaire qui relie la France à l’Italie, depuis Paris ou depuis Marseille. Sur le trajet Paris-Venise, le train circule de nuit, s’arrête à Dijon, puis en Italie à Milan, Brescia, Verone, Vicence, Padoue, Venise Mestre et enfin Venise Santa Lucia. On peut aussi prévoir un petit week-end à Milan par exemple! Le train possède plusieurs classes : des compartiments de 6 ou 4 personnes, mixtes ou unisexes, puis des cabines de 3 ou 2 personnes, et une cabine premium. Toutes les info prix et horaires sur leur site : thello.com.

Et sinon, j’adore leur slogan : “endormez vous à Paris, réveillez vous à Venise!”

Paris Venise en train : notre expérience

Départ Gare de Lyon 19h : sur le quai, il y’a un agent par wagon qui attend au niveau de la porte. Ne rentrent dans le train que ceux qui ont un billet. Le contrôle de sécurité est assez strict ce qui est très rassurant. Nous nous installons dans le wagon, où une femme est déjà installée. Une autre nous rejoins ensuite. La première est une habituée, son compagnon habite Venise. Elle nous aide à monter les bagages sur les “compartiments”, nous explique comment installer les couchettes du bas.

paris venise en train

Nous faisons connaissance avec notre chef de wagon qui nous explique un peu le voyage ainsi que les formalités. Ils récupèrent nos pièces d’identités que nous nous récupérerons qu’en Italie, à Milan… à 6h du matin! Oups! Je suis assez étonnée, je n’aime pas trop laisser mes documents importants comme ça, et je ne savais pas que cela se déroulerait comme ça. Mais tout se passera bien, on récupérera bien tout après le passage de frontière.On discute, on s’occupe sur les téléphones et surtout ma mère se perd dans les paysages. J’ai réservé les couchettes du bas pensant que ce sont les meilleurs… Je vous conseillerais plutôt de prendre celles du haut. En effet, une fois les 6 couchettes ouvertes, l’appuie tête du siège en mode “jour”, se place entre la couchette du bas et celle du milieu. Cela n’a pas trop gênée ma mère, moi je me suis sentie un peu compressée. Je m’endors très rapidement, et ne me réveille que vers 5h du matin lorsque le chef de wagon nous rend nos papiers d’identités. Je ne pensais pas aussi bien dormir à vrai dire! Après un petit déjeuner acheté au wagon bar, on aperçoit l’eau de chaque côté du train. Venise on arrive!

L’installation pour le retour se passe de la même manière, on fait connaissance avec nos voisines de chambre (des mexicaines avec qui je vais pratiquer mon espagnol pendant de longues heures), avec la chef de wagon… Mais le voyage en lui même ne s’est pas aussi bien passé… Une des femmes de notre wagon a parlé au téléphone en haut-parleur jusqu’à plus de 23h et faisait semblant de ne pas comprendre le français (ni l’anglais, ni l’espagnol ni le portugais j’ai tout essayé)… Après m’être finalement endormie, ce sont les douaniers Italiens qui m’ont réveillé en sursaut, criant et tambourinant sur la porte du wagon d’à côté vers 2h ou 3h du mat’… Au petit matin j’en ai rediscuté avec notre chef de wagon, qui m’a dit que c’était souvent le cas à ce passage de frontière… Je ne vois pas du tout pourquoi ni à quoi ça sert…

Paris Venise en train : le coin pratique

➺ Le confort : j’ai trouvé les couchettes relativement confortables, j’ai même bien dormi à l’aller. Ma maman a quant à elle dormi bien tout le temps. Un sachet est fourni avec drap, oreiller et couverture, le tout était emballé, propre, il n’y a que les draps qui sont un peu petits pour les couchettes. Une bouteille d’eau par personne est aussi disponible gratuitement dans le compartiment.
➺ Le choix des couchettes : optez plutôt pour celles du haut. Personne ne vous dérangera, vous pourrez y monter quand bon vous semble, et il y a un peu plus d’espace tout de même.
➺ La sécurité : aucun problème de ce côté là pendant notre voyage. Bien entendu nous avons pris nos affaires de valeurs avec nous si nous nous déplacions, ou une d’entre nous restait dans le compartiment. A l’intérieur de ce dernier, deux loquets permettent de nous enfermer pour la nuit.
➺ Le prix : c’est sûr que ça peux jouer si vous avez envie d’un weekend à Venise et que vous avez un petit budget. Les tarifs commencent à partir de 35€, et vous économisez une nuit d’hôtel en arrivant à 9h35 dans la Sérénissime.
➺ L’aspect négatif du voyage a été la voisine de chambrée, mais bon, comme partout il y des gens irrespectueux. Les douaniers en mode gros bras m’ont aussi dérangé, même s’ils ne m’ont rien fait personnellement, je trouve ça vraiment inutile d’hurler sur des gens endormis à 3h du mat’…

✤✤✤

J’avoue que j’ai très envie de renouveler l’expérience mais la prochaine fois j’opterai probablement pour un compartiment plus “privé”. Sans aucun doute le rapport qualité/prix est au rendez-vous pour se rendre en Italie, le voyage passe vite et le personnel à bord est très avenant. Alors qui a envie de tenter l’expérience ?

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *