Visiter Dijon, la capitale de la Bourgogne

Lorsque nous avons commencé à organiser ce séjour en Bourgogne, l’itinéraire s’est rapidement dessiné. Quelques jours à Beaune, le mariage de nos amis à Corgoloin, puis deux jours à Dijon pour terminer. Le lendemain de la noce, nous avons donc pris la route des Grands Crus de Bourgogne, pour nous rendre dans la capitale de la région, Dijon. Au programme : musées, parcours de la chouette pour une balade dans la ville, domaines viticoles et château de renoms, le tout accompagné de gourmandise bien entendu.

✤✤✤

Visiter Dijon : que voir et que faire ?

Comme je vous le disais en introduction, Dijon, c’est la capitale de la Bourgogne. Région historique du centre-est de la France, c’est surtout l’un des principaux territoires viticoles du pays. Connue mondialement pour ses vignobles et sa gastronomie, elle possède également un patrimoine architectural impressionnant, une riche histoire bien entendu, et des atouts culturels indéniables.

Musée des beaux-arts de Dijon

Il s’agit de l’un des musées des beaux-arts des plus anciens et importants de France. Il possède de très nombreuses collections réparties sur plusieurs étages, allant de l’Antiquité au Moyen Age. Le musée met également en avant de nombreux artistes bourguignons ainsi que plusieurs artistes plus contemporains. Tableaux, dessins, peintures, sculptures, il y en a pour tous les goûts parmi les 130000 œuvres conservées. En plus de ses collections permanentes, le musée propose aussi des expositions temporaires très intéressantes. La particularité du lieu ? Le musée a élu domicile dans l’une des ailes de l’ancien palais des Ducs de Bourgogne. Autrefois résidence des ducs de Bourgogne, puis du Roi, il abrite aujourd’hui le musée d’une part, l’hôtel de ville d’autre part.

Nous avons pour notre part effectué une visite guidée d’environ 2h pour le musée. Cela nous a permis d’avoir un aperçu général de ce qui est exposé. Si vous êtes réellement amateur de beaux-arts ou amoureux de l’une des périodes exposées, je vous conseille vivement d’y prévoir plus de temps. Nous avions une autre visite prévue juste après et n’avons pas pu nous attarder, mais on peut s’y perdre plusieurs heures, facilement.

Tour Philippe le Bon

Vous aimez prendre de la hauteur lorsque vous visitez une ville ? Vous aimez les panoramas à 360° ? Alors, je vous conseille vraiment de grimper en haut de la tour Philippe le Bon. Cette tour de style Classique et Renaissance du XVe siècle fait partie du palais des Ducs de Bourgogne. Elle s’élève à 46 mètres, et il faudra gravir les 316 marches pour profiter d’une vue à couper le souffle. Et oui, je vous rappelle que nous sommes en Bourgogne, là où les toits sont décorés de jolies tuiles colorées vernissées. La visite se fait accompagnée d’un guide qui nous explique l’histoire de lieux, mais qui nous montre également quelques-uns de ses secrets. Une fois arrivé au sommet, le guide nous indique également les différents sites touristiques de la ville afin de nous orienter. Lorsque le temps est dégagé, on peut même apercevoir le Mont Blanc !
Consultez les horaires et réservez votre visite en avance sur le site de l’office de tourisme de Dijon en cliquant ici.

Le parcours de la Chouette

Il s’agit d’un itinéraire parcourant la ville afin de découvrir ses différents points d’intérêts. Dans la version traditionnelle, le parcours compte 22 étapes dans le centre historique. Depuis 2011, 3 boucles ont été ajouté, soit 15 étapes de plus. Nous avons récupéré la brochure à l’office de tourisme, et avons suivi la chouette aux quatre coins de la ville ! C’est très bien fait, car l’on suit le plan papier avec ses explications, mais aussi la chouette dorée que l’on retrouve au sol. Comme l’itinéraire forme une boucle, il est facile de la commencer “n’importe où”, et de s’arrêter en cours de route. Il existe également une application pour téléphone, mais nous ne l’avons pas testé. Eglise Notre Dame, toits vernissées, cours intérieure secrètes, anciens hôtels particuliers (hôtel de Vogüé), halles de Dijon… On a adoré suivre le parcours de la chouette, ludique et instructif, on trouve qu’il convient vraiment à tout le monde.

Et sinon, pourquoi la Chouette ? Tout simplement, pour ceux qui l’ignorent, la chouette est le symbole de la ville de Dijon. D’ailleurs, elle est sculptée dans un coin de la façade de l’église Notre-Dame, et elle porte bonheur à quiconque la touche. 🙂

Musée Rude

Ce musée d’art est consacré au sculpteur dijonnais François Rude, et possède également une partie archéologique de l’ancien castrum de Dijon. Il se trouve sur le parcours de la Chouette, et l’entrée est gratuite, donc pourquoi se priver ? Dès que l’on entre, on y découvre sa pièce maîtresse, une réplique de la statut présente sur l’arc de Triomphe de Paris.

L’église Notre-Dame de Dijon

Considérée comme un chef d’oeuvre d’architecture gothique du XIIIe siècle, elle est vraiment imposante. Sa façade est très particulière avec ses nombreuses arches et gargouilles. La particularité de l’église réside également dans son horloge, située sur le campanile : le Jacquemart de Notre-Dame. Elle possède 4 automates, dont 2 surnommés Jacquemart et Jacqueline qui sonnent toutes les heures avec un marteau sur une grosse cloche. Surnommés Jacquelinet et Jacquelinette, leurs “enfants”, sonnent quant à eux tous les quarts d’heures sur une petite cloche. Si comme nous vous appréciez les monuments religieux, ne manquez pas son intérieur bien entendu.. Les vitraux méritent vraiment le détour.

Jardin Darcy

Notre balade à pieds nous y a conduit tout naturellement. Ce petit parc est assez petit, mais est très mignon. C’est le premier jardin public créé dans la ville. A son entrée, une copie de l’ours du sculpteur bourguignon François Pompon.

✧ Autres idées de visites à Dijon : la cathédrale Saint Bénigne de Dijon (en travaux lors de notre séjour), le puits de Moïse, le jardin botanique de l’Arquebuse, le musée de la vie bourguignonne etc.

Autour de Dijon

Château de Marsannay

Plus proche de Dijon, il s’inscrira parfaitement dans votre petit itinéraire entre les deux villes. Le château de Marsannay est un château de 1990 associé au domaine viticole du même nom, qui s’étend sur 34 hectares. Ici, nous avons profité de la visite guidée : elle commence par une présentation de la Bourgogne et de ses vins, puis se poursuit dans les caves, où sont stockés les fûts, avant de se terminer par une dégustation. C’était l’une des premières fois où nous faisions une visite aussi complète (nous l’avions déjà fait, mais pour le champagne à Reims), et nous avons vraiment apprécié. Les vins de Bourgogne sont assez complexes, alors d’avoir toutes les explications permettent vraiment d’y voir plus clair pour des “novices” comme nous.

Château du Clos de Vougeot

Situé au cœur de la route des Grands Crus de Bourgogne, le château du Clos de Vougeot, est considéré comme le Saint siège des Climats. Au XIIe siècle, des moines entreprirent la construction de bâtiments d’exploitation viticoles au milieu des vignes. Un corps de logis style Renaissance fut ensuite ajouté quatre siècles plus tard. Aujourd’hui, le château ne produit plus de vin, mais est devenu le symbole d’un millénaire d’Histoire de la région. Nous avons loupé la visite guidée, mais l’on trouve des explications à certains endroits ainsi que sur le feuillet remis à l’entrée. La visite nous a beaucoup plu, notamment par ses pièces de collection ancienne, vraiment impressionnantes. Pour couronner le tout, l’emplacement du château au milieu des vignes est vraiment magnifique.

Beaune

Hospices de Beaune, moutarderie Fallot, musée des vins de bourgogne, château de Pommard… On vous en parle plus en détail dans notre article visiter Beaune, disponible en cliquant sur le lien. 🙂

La route des Grands Crus de Bourgogne

De Dijon à Santenay, la route des grands crus de Bourgogne est une route touristique s’étendant sur 60 kilomètres. Elle traverse les plus prestigieux vignobles de la région de 38 villages viticoles des Côte de Beaune et Côte de Nuits. Parmi les étapes incontournables, ne manquez pas Pommard, Beaune, Vougeot ou encore Marsannay.

Visiter Dijon : le coin pratique

Comment venir à Dijon / comment circuler ?

La ville de Dijon se visite à pieds bien entendu, en plus la gare routière est relativement proche du centre. En revanche pour parcourir la route des Grands Crus et découvrir les alentours, je vous conseille d’être véhiculé.

Où dormir ?

Nous avons dormi à l’hôtel B&B centre de Dijon : que l’on ne vous recommande pas plus que ça. La nuit n’était pas chère, assez bien situé avec quelques places de parking, et un gros petit déjeuner. En revanche la chambre était très basique, sans décoration particulière, le ménage laissant un peu à désirer.

Où manger ?

Le premier jour, nous avons enchainé plusieurs visites et avons donc grignoté quelques chips et gâteau… Le soir, nous avions une réservation au restaurant du Grand Hôtel la Cloche, mais que nous n’avons pu tester. Lorsque nous arrivons, on nous indique que finalement ils ne servent que les clients de l’hôtel pour la partie restaurant. Nous n’avons vraiment pas compris, et n’avons pas apprécié : nous avions une réservation, et ils ne nous ont même pas prévenu pour l’annulation… Bref… Nous avons donc dîné dans l’un des premiers restau dispo près des halles.

Le lendemain midi nous avons testé la brasserie des loges, un peu par hasard, et c’était assez correct.

Visiter Dijon avec Bébé

Nous avons visité Dijon pendant 2 jours avec notre bébé qui avait 9 mois à ce moment là. La poussette se pratique très bien dans la ville, et nous avions un porte-bébé, notamment pour la visite de la tour. Aucun problème donc pour visiter la ville et les alentours avec un bébé 🙂 .

✤✤✤

Dijon a été une belle découverte ! Nous avons vraiment aimé sa douceur de vivre, son architecture, notre itinéraire à suivre la chouette, les vignobles et les maisons de renoms… On y retournera avec plaisir pour en apprendre un peu plus sur la moutarde de Dijon, et goûter aux spécialités bourguignonnes, eh eh !

Merci à Florence de l’office de tourisme de Dijon qui nous a aidé à préparer ce séjour à la dernière minute.

visiter Dijon
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *